Dernière minute
Accueil / A la une / SUD & CORONAVIRUS

SUD & CORONAVIRUS

Point information

Suite au discours du Président de la République  et des diverses mesures et annonces faites par la suite, voici un état des lieux au sein de notre structure.

 

Historique de nos actions :

  • Nous avons envoyé un courrier en date du 06/03/2020 pour la mise en place de mesures pour faire face au Covid-19.
  • Une réunion est prévue ce mercredi 18/03.
    Nous aurons l’occasion d’aborder à la fois les consignes données par l’ARS mais aussi les protocoles internes permettant à chaque agent PATS ou sapeur-pompier de pouvoir continuer de vivre et travailler tout en préservant la santé de chacun.
  • Information en temps réel par la publication d’articles sur les réseaux sociaux. 

Point sur les mesures mises en place au SDMIS :

1°/ Volet opérationnel

  • Une nouvelle DO a été diffusée le 11 mars en fin de journée.
  • Dans le cadre de l’équipement de protection individuelle lié aux risques infectieux respiratoires et conformément aux consignes d’équipement qui vous sont données sur les ordres de départ, un lien vers une vidéo illustrant cette DO est disponible en diffusion interne.
  • La parution de nouvelles DO sera diffusée tous les mercredis AM si besoin, pour adapter et compléter les précédentes.
  • Les officiers des centres seront votre relais pour une bonne compréhension des consignes opérationnelles.

2°/ Gestion des impacts de la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, universités :

  • Durée prévisionnelle envisagée par le SDMIS : 5 semaines, soit jusqu’aux congés scolaires,
  • Objectif du SDMIS: Faciliter la garde des enfants de – 16 ans, sur les tranches horaires scolaires, sauf situation exceptionnelle (ex : cas de l’épouse infirmière par exemple). A noter néanmoins que l’impact de la garde des enfants ne relève pas du SDMIS exclusivement. La charge doit s’alterner entre les parents = logique de responsabilité. Si habituellement les plus grands enfants gardent les plus petits, merci de garder cette logique.
  • Si vous n’avez pas de solution pour la garde de vos enfants, que devez-vous faire: 
    • La priorité reste d’abord une gestion locale au sein de la caserne via une permutation, pour laquelle le service va gérer avec de la souplesse. Le déblocage des gardes au-delà de 48h sera débloqué au besoin. Les G24 peuvent être scindées en 2×12.
    • Pour les GJ des 16 et 17 mars : les agents concernés ont été contactés afin de faire le point sur les difficultés éventuelles.
    • GJ à partir du 18 mars : dès lundi 16/03 les services des feuilles sont votre contact afin de faciliter les permutations.
    • Les bureaux des feuilles tiennent un tableau permettant de récolter la disponibilité de ceux qui peuvent prendre des gardes pour faciliter les permutations et permettre de mieux libérer ceux qui en ont besoin.
    • A défaut, pour ceux pour qui persiste une difficulté de garde d’enfants (impossibilité de libérer l’agent concerné sans tomber au-dessous du CGO), une cellule DGT/DRH est mise en place pour prendre les décisions ad-hoc,
  • Le SDMIS peut établir des attestations pour l’employeur du conjoint, justifiant l’incapacité d’un sapeur-pompier à faire du télétravail !

3°/ Gestion des stages

  • Les stages et FMPA GFOR sont annulés jusqu’à nouvel ordre, sauf ceux maintenus en lien avec les formations de base (FISPP, transverse, SUAP..). A ce titre, vous êtes destinataires des mails d’annulation. Tous ceux en stage du 16 au 21 mars ont été contactés par tph pour les prévenir, et le cas échéant replanifier des gardes. Les semaines suivantes seront traitées à partir de lundi 16/03.
  • Tous les exercices dans des établissements extérieurs sont annulés. Les autres non.

4°/ Informations complémentaires

  • A compter de lundi 16/03, les agents du CTA CODIS ne prennent plus de gardes à Corneille: Ils seront remplacés par des formateurs permanents du GFOR.

5°/ Vous êtes malades, ou vous avez attrapé le coronavirus !

  • Soignez-vous ! Bon courage,
  • Prévenez la caserne et le GRAC, selon la procédure habituelle !

6°/Respect des gestes barrières

  • L’évolution des mesures de lutte contre le développement du coronavirus amène à une application plus stricte des « gestes barrières ». C’est pourquoi merci d’éviter pendant quelques semaines les poignées de mains et les embrassades. 

 

Réunions à venir

  • 18/03 réunion membres du CT et CHSCT pour point de situation.
  • 24/03 CHSCT sujet unique COVID-19

 

Avant tout rester vigilants sur la santé des personnes à risque qui vous sont proches en respectant les consignes gouvernementales d’hygiène.

Nous travaillons pour la santé et la sécurité de l’ensemble des agents mais aussi pour assurer la continuité de secours apportés à la population.

Merci pour votre confiance.
Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

Liens articles :

Courrier SUD du 06/03/2020

Facebook SUD

Twitter SUD

Site AMELI pour arrets de travail simplifiés

 

Regardez aussi

La foudre du Conseil d’Etat vient-elle de tomber sur la justice la justice administrative lyonnaise ? Probablement.

TA ET CAA DE LYON RECALES PAR LE CONSEIL D’ETAT Conséquence la gestion pour le …