Dernière minute

Difficultés accès aux soins suite à AT

A plusieurs reprises nous avons été alertés par nos collègues victimes d’accident du travail à propos de difficultés d’accès aux soins.

Certains professionnels de santé tels que les kinésithérapeutes par exemple n’acceptent plus les sapeurs-pompiers en accident du travail pour les soins, mettant en avant des délais de paiement trop longs ou des procédures administratives trop compliquées.

Cette situation nous paraît surprenante et insensée : la santé des agents SPP et PATS placés l’autorité du SDMIS est une priorité, surtout lorsque ces accidents sont liés et imputables au service.

Selon nous, la reprise d’activité dans de bonne condition est assujetti à la qualité de leurs soins.

Nous demandons à la direction du SDMIS de bien vouloir faire le nécessaire auprès de l’assureur du SDMIS afin de faciliter les procédures et de réduire les délais de règlements des honoraires des praticiens.  

Lire le courrier ici

Regardez aussi

💶 PRIME MOBILITÉ 💰

Afin d’encourager le recours à des modes de transports alternatifs et durables au sein du …