Dernière minute
Accueil / Non classé / Negociations du 14 janvier 2011

Negociations du 14 janvier 2011

Négociations du 14 janvier 2010
SUD – SNSPP – UNSA

L’union syndicale SUD-SNSPP-UNSA a été reçue vendredi 14 janvier apres-midi par le Président Mercier. Devant l’importance des dossiers et les propositions et argumentations faites par l’union syndicale à la demande du président Mercier, une deuxieme entrevue avec l’union syndicale SUD-SNSPP-UNSA est prévue fin janvier. Télécharger les différents documents dans la suite de l’article.

Union syndicale SUD – SNSPP – UNSA

L’union syndicale SUD-SNSPP-UNSA a été reçue cet apres-midi par le Président Mercier. Elle l’a alerté sur la dangereuse dérive du climat social au SDIS du Rhône, notamment le mépris qui semble être affiché à l’encontre des sapeurs-pompiers professionnnels. Voir ci-après le communiqué lu au Président MERCIER en préambule de notre entrevue.

Questionné sur sa nouvelle stratégie de recevoir les syndicats séparemment, il nous a indiqué : « J’ai reçu vos collègues de la CGT séparément parce qu’en décembre, ils m’avaient appelés. Si vous m’aviez également téléphoné, je vous aurai reçu».

Il a ajouté que les propositions qu’il avait transmises au syndicat CGT le 10 janvier devaient être considérées comme la réponse au communiqué de l’Union syndicale CGT – SUD – SNSPP – UNSA. Vous pourrez relire ci-après ce communiqué.

Après l’analyse réalisée en Union syndicale SUD – SNSPP – UNSA nous considérons que cette réponse du SDIS n’est pas satisfaisante sur les points suivants :

  • volonté d’appliquer le nouvel arrêté préfectoral (2010-6749), qui est pour nous illégal ;
  • seuil de base de déclenchement pour le recrutement (980 équivalent 12H actuellement et passage à 1010 équivalent 12 H). Ce chiffre est insuffisant ;
  • suppression de la 2ème semaine de formation au profit d’enseignement rémunéré ou de garde, qui associée avec la rédution du temps de travail des logés en jours d’ancienneté, forme un solde positif en temps de travail annuel pour le SDIS ;
  • absence de revalorisation de l’IAT pour les jeunes

L’Union syndicale a réaffirmé au président MERCIER qu’elle mettrait en place son programme d’actions défini le 20 décembre 2010, et qu’un recours contre l’arrêté serait déposé tout prochainement. Il n’a pas semblé hostile à notre demande commune du 20 décembre relative à «la mise en place d’un groupe paritaire composé d’élus du CA, du Préfet, des organisations syndicales, du CCDSPV ».

Sur nos autres propositions relatives au cyle de travail et à la réduction du temps de travail des logés en casernement, il a d’une part été sensible à notre demande de cyle partiel pour le régime de travail des gardes 12 H et d’autre part, il a réaffirmé que le SDIS garderait les 250 logements, malgré le constat de la décroissance du nombre de logés.

Au final, le président du conseil d’administration du SDIS n’a pas fait de nouvelles propositions, mais devant l’importance des dossiers, les propositions et argumentations faites par l’union syndicale, le Président Mercier, nous a proposé de le revoir fin janvier, sur la base des propositions écrites que nous allons lui faire parvenir.

L’Union syndicale se réunira dès mardi matin 18 janvier pour poursuivre ses actions et faire aboutir vos légitimes revendications.

*          *          *

*

Communique  de l’Union lu en préambule le 14 janvier 2011

Documents remis par le président MERCIER le 14 janvier 2010

Communiqué de l’Union syndicale SUD-SNSPP-UNSA, suite aux négociation du 14 janvier 2011


Regardez aussi

Difficultés des opérateurs CTA réserviste

Nous avons déjà été alertés à plusieurs reprises à propos des conditions d’accès des opérateurs …