Dernière minute
Accueil / Non classé / Sécurité et barbe chez TOUS les sapeurs pompiers

Sécurité et barbe chez TOUS les sapeurs pompiers

 

En septembre dernier nous attirions l’attention du directeur du service sur les supposées dérogations octroyées aux SPV en ce qui concerne le port de la barbe.

Aujourd’hui il est extrêmement surprenant et inquiétant de constater une différence de traitement par rapport à l’application du règlement intérieur du SDMIS validé tant par les instances professionnelles que volontaires.

Manifestement la direction semble au courant et aurait cédé aux fortes pressions des SPV menaçant de démissionner.

C’est pour cette raison qu’au regard du laxisme envers une catégorie de sapeurs pompiers et de l’extrême fermeté envers une autre, nous avons décidé de saisir le CHS.

Est-ce que oui ou non cette interdiction est liée à un problème de sécurité ?

– Si tel est le cas, nous vous demandons que soit réaffirmé distinctement la position du SDMIS quant à la question du port de la barbe. Nous n’imaginons pas un instant que les consignes et celles des chefs de centres soient contraires à une délibération du SDMIS votée à l’unanimité.

– Si ce n’est pas le cas, et conformément à la loi, nous  demandons de garantir le libre choix à chaque SP de porter ou non la barbe.

Nous nous interrogeons sur plusieurs situations et souhaitons des réponses :

– Quelle est la position du SDMIS face à un SPV non rasé à la prise de sa garde, en intervention, ou lors d’une formation ?

– Recevra-t-il les mêmes avertissements et mesures que les SPP non rasés ?

– Quel traitement portera le SDMIS lors d’un accident pour brûlure par exemple impliquant un SPV non rasé conformément au règlement intérieur du SDMIS ?

Toujours attentif à la sécurité de vos personnels qu’ils soient volontaires ou professionnels et soucieux de l’équité de traitement de ceux-ci, nous demandons de nous indiquer comment les services du SDMIS, comptez traiter les situations indiquées ci-dessus.

Enfin pour conclure nous rappelons que la sécurité défaillante d’un SP peut impacter la sécurité collective d’un équipage.

Merci pour votre confiance.

Le bureau SUD

nb : les photos sont tirées des réseaux sociaux administrés par le SDMIS

Prendre connaissance du courrier du 12 avril 2019 ici

Prendre connaissance du courrier de septembre 2018 ici

Regardez aussi

SPV / MATZAK : POURQUOI LA FRANCE EST-ELLE DANS UNE IMPASSE ?

1 – Audience au TA de Lyon le 20 novembre 2019 Trois sapeurs pompiers volontaires …