Dernière minute
Accueil / Instances / CAP / NOUVELLES ELECTIONS CAP OFFICIERS A ET B

NOUVELLES ELECTIONS CAP OFFICIERS A ET B

Suite à l’annulation, par le tribunal administratif de Paris des élections de CAP A et B SPP, il est organisé un nouveau vote le 30 septembre prochain.

Les électeurs ont du recevoir leur matériel. Si ce n’est pas le cas, faites le savoir dans les plus brefs délais pour ne pas revivre la parenthèse antidémocratique de 2014 (plus de 10 % des électeurs n’ont pas pu voter).

Bonne lecture de notre profession de foi, qui contient des propositions pour l’ensemble des officiers SPP mais surtout pour notre profession.

 

 

CLIQUEZ SUR l’IMAGE POUR AGRANDIR

 

11891501_409112189273279_8751234582393379690_o 11951573_409112195939945_2581018231232314796_o

Un rappel pour comprendre la situation : 

Le tribunal administratif de Paris annule les élections professionnelles des officiers SPP

SUD est traité de syndicat « irresponsable et incompétent »par une organisation syndicale qui prétend défendre le droit des agents.

Elle ose annoncer aujourd’hui sur ces tracts « Chaque voix comptent… » !

 

Avant les élections du 4 décembre !

communiqué

 

« Trop d’erreurs »

« Les collègues des DOM-TOM oubliés  »

« Trop c’est trop! le DROIT de vote est bafoué »

 

 

Après les élections du 4 décembre !

comeé

 

 » Irresponsable »

 

 » Il privilégient  leur image à l’intérêt »

 

 » Ce genre de comportement est hallucinant »

 

 

 

Aujourd’hui faire respecter le droit de vote est irresponsable ?

Un droit constitutionnel, faut-il le rappeler pour lequel des citoyens de notre République se sont battus jusqu’a perdre la vie !

Faire respecter le droit de vote est hallucinant ?

N’a plus de légitimité aux yeux de cette organisation professionnelle ?

 

 Mensonge et / ou incompétence ?

 

En ce qui concerne le pseudo « chapelet de conséquences » annoncé par cette organisation, il convient de rétablir des vérités :

La cour de cassation vient de rappeler dernièrement que l’annulation d’une élection professionnelle ne court qu’à compter du jour de sa notification.

Le Conseil d’Etat, précise que le jugement qui annule une élection professionnelle n’a pas vocation à remettre en cause la régularité des avis antérieurs.

Par conséquent, les tableaux d’avancement, les nominations, les mutations, les départs en retraite… ne sont pas remis en cause.

SUD continuera à défendre et faire respecter le droit de l’ensemble des agents des SDIS et ce devant toutes les instances et juridiction de notre pays.

Le tribunal administratif de Paris a rendu un jugement.

La loi doit s’appliquer, de nouvelles élections auront lieu et tout le monde pourra voter.

C’est ce qui s’appelle la démocratie !!!

Dura lex, sed lex …….

*

*  *  *

*

En savoir plus:

 

Regardez aussi

Calendrier des instances paritaires

Voici les dates des prochaines instances partitaires : –          CAP PATS et SPPNO le jeudi 30 novembre …