Dernière minute
Accueil / Courriers / Prefet / AGRESSION DES SP : BILAN DE L’ENTREVUE AVEC LE PREFET

AGRESSION DES SP : BILAN DE L’ENTREVUE AVEC LE PREFET

Suite pref_RHONE_ALPESaux violences urbaines en progression constantes, nous avons demandé une entrevue à Monsieur le Préfet du Rhône. Celle-ci a eu lieu le 3 juillet dernier.

Continuez à faire des signalements et des dépôts de plaintes pour arriver à un niveau de tolérance zéro.

Voici ci-dessous le compte rendu.

 

Le compte rendu de nos représentants présent lors de cette entrevue avec Stéphane Rouvé le préfet délégué pour la défense et la sécurité.

VIOLENCES URBAINES ET SÉCURITÉ DES SAPEURS-POMPIERS

 

Depuis de trop nombreux mois et à la suite des matchs de la coupe du monde de football, de nombreuses incivilités et exactions ont été commises sur le territoire Français et notamment dans le département du Rhône : dégradations de bâtiments publics et privés, feux de voitures, de poubelles, mise en place de guet-apens destinés à caillasser les forces de Police et les sapeurs-pompiers, menaces, provocations…

Avec ces recrudescences de violences, les sapeurs-pompiers ne se sentent plus en sécurité pour assurer au mieux leurs missions de service public.

Afin d’essayer d’enrayer cette escalade et de protéger au mieux les intervenants, nous avons interpellé notre administration à plusieurs reprises, les médias, et dernièrement le représentant de l’Etat au niveau du département.

Une entrevue avec monsieur le préfet du Rhône délégué à la sécurité a eu lieu le jeudi 2 juillet dernier.

Au cours de cette rencontre, à laquelle participait le DDSIS et les partenaires sociaux du SDIS 69 (pour SUD, Rémy CHABBOUH, Didier DUPIR, Philippe CHABBOUH et Franck CHENAL), nous avons pu exprimer le ressenti, l’inquiétude des collègues qui interviennent et qui subissent ces violences et proposer différents axes de réflexion qui nous paraissent importants. Nous pensons avoir été entendus et un groupe de travail devrait se réunir dans les semaines à venir.

Nous ne manquerons pas de vous tenir régulièrement informés de l’avancée de ce dossier important et afin de gagner du temps, nous vous invitons à nous transmettre toutes vos observations ou idées qui nous permettraient d’améliorer nos conditions de travail.

________________________________________________

Pour mémoire, lire l’article du 25 juin 2014 concernant notre alerte.

________________________________________________

Dans un esprit constructif, nous avons donc émis des propositions et avons demandé au représentant de l’état d’agir pour :

– une réglementation urgente concernant les gabions (cf:photo ci-dessous) aux abords des stades et dans zones urbaines sensibles. Nous estimons que cela constitue une réserve inépuisable de projectile.

– stopper l’usage du terme « incivilité » qui minore l’acte. Nous souhaitons qu’il soit remplacé par « criminalité »,

– une plus grande sécurité des agents, avec un effectif à 4 SP dans les VSAV ,

– une recouverture opérationnelle efficace avec de vrais effectifs (exemple : Les SP de Vourles étaient venu à Vaulx en Velin renforcer Cusset ),

– une justice plus rapide avec un durcissement des peines contre les auteurs de ces actes,

– l’attribution de la NBI ZUS (les policiers municipaux, les gardien d’immeuble et de bassin de piscine la perçoivent) : Décret n° 2006-780

________________________________________________

 

Pour en savoir plus :

Les liens à retenir : 

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/L-autre-direct/Pompiers-Plus-que-de-l-incivilite-de-la-criminalite

http://www.lyonmag.com/article/65849/remy-chabbouh-les-pompiers-ne-se-sentent-pas-en-securite-meme-dans-lyon

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Violences-les-pompiers-en-ont-ras-le-bol

http://www.lyonmag.com/article/65783/pris-pour-cibles-les-pompiers-du-rhone-en-ont-ras-le-bol

http://www.mlyon.fr/118595-pris-pour-cibles-les-pompiers-du-rhone-en-ont-ras-le-bol.html

 

Regardez aussi

Kit des feuilles version avril 2017 et respect des garanties réglementaires

Comme vous le savez, nous sommes très attachés aux garanties règlementaires attachées aux régimes de …