Dernière minute
Accueil / Courriers / Prefet / VIOLENCES URBAINES : RAS LE CASQUE

VIOLENCES URBAINES : RAS LE CASQUE

pref_RHONE_ALPESace aux violences urbaines en progression, une demande d’entrevue a été adressée hier à la préfecture du Rhône.

Retrouvez dans la suite de l’article notre courrier ainsi que le reportage à FR3.

Voici pour illustrer un week end type sur l’agglomération lyonnaise :

1-Samedi soir un fourgon incendie de Saint Priest (FPT) a été la cible de jets de pierres (pare brise cassé)…

2-Dans la nuit de samedi à dimanche 2 ambulances (VSAB) de la caserne rue Pierre Corneille prisent à partis par des individus sur le Pont Lafayette avec insultes et menaces…
3-Dimanche soir un équipage incendie (FPT) de la caserne de Villeurbanne Cusset appelé pour un feu de végétation a été caillassé…

(et cela bien avant les événements liés à la rencontre de football)

Nous ne comptons plus les signalement et dépôt de plainte pour injures, menaces, violence verbales et physiques + Les appels malveillants et insultes au CTA (Centre de Traitement de l’Alerte 18 et 112).

Malheureusement lors des passages au tribunal nous essuyons des classements sans suite ou des condamnations symboliques.

Cela a pour conséquence que le personnel ne fait plus de signalement…

Pourtant nous avons encore tous en mémoire l’agression en août 2013 d’une extrême violence dans le quartier de la Part Dieu qui a laissé un équipage de 3 sapeurs pompiers à terre !

Nous assurons, chaque jour, sur l’ensemble de notre territoire, des interventions périlleuses, au service de la sécurité de nos concitoyens. Il est intolérable que les équipages soient pris pour cibles.
Le syndicat S.U.D. a demandé par courrier en urgence au service de l’état (Préfet délégué à la sécurité) ainsi qu’à sa hiérarchie locale et nationale une audience.

Nous souhaitons traiter ce dossier localement mais il a bien évidemment un impact national.

Merci pour votre attention cher collègue et prudence.

 

________________________________________________

 

Pour en savoir plus :

Les liens à retenir : 

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/L-autre-direct/Pompiers-Plus-que-de-l-incivilite-de-la-criminalite

http://www.lyonmag.com/article/65849/remy-chabbouh-les-pompiers-ne-se-sentent-pas-en-securite-meme-dans-lyon

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Violences-les-pompiers-en-ont-ras-le-bol

http://www.lyonmag.com/article/65783/pris-pour-cibles-les-pompiers-du-rhone-en-ont-ras-le-bol

http://www.mlyon.fr/118595-pris-pour-cibles-les-pompiers-du-rhone-en-ont-ras-le-bol.html

 

________________________________________________

 

Monsieur le préfet du Rhône Délégué pour la défense et la sécurité Préfecture du Rhône
29 cours de la Liberté
69003 LYON Cedex 03
Lyon, le 24 juin 2014
N/ Réf. : 201432
Objet : demande d’entrevue
Monsieur le préfet,
Nous nous permettons de vous interpeller pour vous faire part de notre inquiétude grandissante suite aux nouvelles agressions dont ont été victimes les Sapeurs-pompiers le weekend dernier.
En effet, garant de la sécurité de notre département, vous n’êtes pas sans savoir que depuis de trop nombreux mois, les sapeurs-pompiers sont la cible de jeunes qui sont en conflit avec tout ce qui peut représenter l’autorité ou l’Etat.
Le week-end dernier, une nouvelle étape a été franchie à l’encontre des sapeurs-pompiers :
-samedi soir un fourgon incendie de Saint Priest (FPT) a été la cible de jets de pierres (pare-brise cassé), altercations….
-dans la nuit de samedi à dimanche les pompiers de deux ambulances (VSAB) de la caserne Corneille ont été pris à partie par des individus sur le Pont Lafayette avec insultes et menaces.
-dimanche soir un équipage incendie (FPT) de la caserne de Villeurbanne-Cusset appelé pour un feu de végétation a été caillassé, sans compter les agressions et incendies volontaires d’après match de la coupe du monde.
Nous ne comptons plus les signalements et dépôts de plainte pour injures, menaces, violences verbales et physiques ainsi que les appels malveillants et insultes au CTA (Centre de Traitement de l’Alerte 18 et 112) et malgré les dispositions prises par notre administration et la réactivité des services de Police, nous nous inquiétons de cette recrudescence de violence.
Afin de vous faire part de notre inquiétude et de trouver ensemble un axe d’orientation qui permettrait de rassurer les sapeurs-pompiers intervenants, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous accorder, ainsi qu’aux autres partenaires sociaux, une entrevue.
En espérant que notre demande retiendra toute votre attention et dans l’attente de cette rencontre, nous vous prions de croire, Monsieur le préfet, à l’assurance de notre haute considération.
Le secrétaire général Gilbert LEBRUN

Regardez aussi

Kit des feuilles version avril 2017 et respect des garanties réglementaires

Comme vous le savez, nous sommes très attachés aux garanties règlementaires attachées aux régimes de …