Dernière minute
Accueil / Non classé / Les problemes d’effectifs en questions

Les problemes d’effectifs en questions

 

L’intersyndicale s’est réunie ce 5 juillet, pour évoquer le manque récurrent d’effectif de sapeurs-pompiers professionnels dans les centres de secours sur le territoire de la Métropole de Lyon et du département du Rhône.

Avec une augmentation de plus de 10% du nombre d’intervention mais, surtout dans un contexte d’état d’urgence fort, ce manque de personnel se traduit par des situations inédites depuis un an au sein de notre service, et jamais connues en 15 ans sous l’ère du Service Départemental d’Incendie et de Secours du Rhône (SDIS 69) :

Voici ci-dessous un lien afin de visionner un tract vidéo qui explique la situation du SDMIS : http://www.dailymotion.com/video/x4mj9t2

  • Dégradation importante du cadre de gestion opérationnel persistante ;
  • Utilisation de sapeurs-pompiers volontaires (SPV) en gardes postées sous la contrainte pour certains ;
  • Utilisation abusive et non appropriée de l’outil d’alerte pour compléter l’effectif de la garde départementale ;
  • Utilisation des sapeurs-pompiers volontaires (SPV) de centres de secours ruraux et péri-urbains en gardes postées dans les centres de secours dit « Professionnels » à l’encontre des principes de territorialité ;
  • Modification dangereuse de l’armement des véhicules avec suppressions journalières des conducteurs CDG par exemple ;
  • Absences [planifiées] d’agents sur des emplois spécifiques ;
  • Non-respect du repos de sécurité (maintien de sapeurs-pompiers professionnels à l’issue de leur garde pendant plusieurs heures) ;
  • Le principe de « voler » de centre de secours à centre de secours touche l’ensemble des sapeurs-pompiers professionnels de catégorie C et devient chronique ;
  • Transformation au dernier moment des journées de formation et de la journée solidarité en garde ;
  • Changement des horaires de gardes sans concertation avec les agents et dans l’irrespect des règles et de la vie privée ;
  • Utilisation inflationniste des heures supplémentaires et hors du cadre légal ;
  • Dépassement des 48 heures sous 7 jours glissants ;
  • Comptabilisation des agents en aptitude partiel pour atteindre l’effectif cible minimum requis.
    Ces dérives ne permettent plus de délivrer un service de secours de qualité et portent atteinte à la sécurité de la population mais également à la sécurité et à la santé des Sapeurs-Pompiers.
    L’intersyndicale revendique un retour urgent au niveau des effectifs de 2009 avec un plan pluriannuel de recrutement.
  • Etc etc / continuez à nous faire parvenir toutes les incohérences et remarques sur la boite mail de l’intersyndicale : intersyndicale.spp.rhone@gmail.com

Voici donc ci-dessous les courriers d’alertes ainsi que la réponse.

Le bureau SUD ainsi que l’intersyndicale vous remercie pour votre confiance.

Nous vous donnons RDV le 14 octobre à 9h à l’amphithéatre du GFOR.

Pour vous libérer de vos activités fonctionnelles, il y a le formulaire ci après à remplir et remettre à vos hiérarchies : http://www.sudsdis69.fr/wp-content/uploads/2016/09/Formulaire_reunion_information_mensuelle.pdf

« Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu… »

Pour en savoir plus : 

Lire la lettre ouverte
Lire la réponse conjointe du Président du CA et du Préfet DSP.

Regardez aussi

Difficultés des opérateurs CTA réserviste

Nous avons déjà été alertés à plusieurs reprises à propos des conditions d’accès des opérateurs …