Dernière minute
Accueil / Non classé / EMPRUNTS TOXIQUES – AVIS D’UN ENSEIGNANT DE FINANCES PUBLIQUES

EMPRUNTS TOXIQUES – AVIS D’UN ENSEIGNANT DE FINANCES PUBLIQUES

Révélés il y a plusieurs mois, notamment par un article du progrès, les emprunts toxiques sont de nouveaux à l’ordre du jour sur fond de bataille politique. Retrouvez ci-après l’avis d’un enseignant de finances publiques sur le sujet dans la suite de l’article.

Fils de maçon, après des études de droit et l’obtention du diplôme de l’Institut d’études politiques de Lyon, Michel Mercier enseigne comme maître-assistant les finances et le droit des collectivités locales à la Faculté de droit de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Source Wikipédia

*          *          *

Le Progrès du 30 novembre 2011 : Vendredi, en séance publique du conseil général, le président centriste Michel Mercier a dépeint une situation loin d’être catastrophique du Département vis-à-vis des emprunts structurés. « Par rapport à des prêts contractés à taux fixe, nous gagnons aujourd’hui 44 millions. Et je viens de négocier pour les échéances qui arrivent au 1 er décembre un taux de 5 %, ce qui nous fait gagner 5 millions pour 2011 ».

Le garde des Sceaux répondait par anticipation au président du groupe socialiste, Thierry Philip, qui a tenu hier une conférence de presse sur la question. Avec une lecture toute différente.  « Nous avons mis au jour un dossier que Michel Mercier essayait de garder. Il nous a fallu deux lettres recommandées pour obtenir les documents. On lui en veut de ses imprécisions et de son manque de transparence. Comme beaucoup d’autres, il s’est fait piéger par Dexia ». Le PS, assisté sur ce dossier par un consultant financier par ailleurs élu socialiste à St-Germain-en-Laye, dénonce sept emprunts toxiques, « dont cinq très toxiques » pour Thierry Philip. « Nos estimations, prudentes, portent sur un surcoût de plus de 420 millions d’euros d’ici 2030. Ce qui représente 13 ans du budget logement du Département. De plus, avec ces emprunts toxiques, la plupart des problèmes surviennent après 2014. C’est « après moi le déluge » ! Alors certes il a gagné 44 millions. Mais si c’est au prix de 400 perdus pour ses successeurs… ». Thierry Philip attend du président du Département « un dépôt de plainte contre Dexia. C’est indispensable ».

*          *          *

Rappelons que le CG 69  finance majoritairement le SDIS du Rhône.

Pour en savoir plus :

Regardez aussi

Difficultés des opérateurs CTA réserviste

Nous avons déjà été alertés à plusieurs reprises à propos des conditions d’accès des opérateurs …